Journée 3

Athletic Club2 : 0Real Sociedad

Williams12'
Raúl García28'
Résumé vidéo
Stade
San Mamés
Date
30/8/2019
Heure
22:00
Date et heure
30/8/2019 - 22:00
Assistance
46697

L’Athletic gagne le derby avec autorité

Avec San Mamés complètement voué aux siens, il bat la Real par 2-0 grâce aux buts de Williams et Raúl García et se retrouve coleader du classement.

31 août 201900:20

La forteresse de San Mamés est réaffirmée avec une victoire incontestable contre la Real Sociedad par 2-0 avec les buts Williams et Raúl García, qui placent l’Athletic en tête du classement à égalité en tout avec Séville. L’équipe a montré qu’elle croit en ce qu’elle fait et les supporters, au niveau des joueurs, l’ont porté en triomphe vers la victoire.

L’Athletic a démarré en cinquième. Il n’a pas laissé un centimètre à son rival et il a eu très vite une occasion lors d’une remise en jeu, dans laquelle Capa dans sa troisième assistance de la saison a fait une passe que Williams a envoyé aux fonds des filets avec la sérénité d’un numéro neuf de toute la vie.

Les lions n’ont pas été débordés tout au long de la première mi-temps, à l’exception de l’intrigue générée par l’arbitre qui a sifflé un penalty inexistant de Córdoba sur Zaldua. Le VAR l’a rectifié. L’équipe rouge et blanche, guidée par le milieu de terrain Unai Lopez, a fait trembler les filets et a inscrit le 2-0 à la 27ème minute, lorsque Raul Garcia a surpris Moya d’un tir du pied gauche. San Mamés, qui était comme une cocotte-minute, sans faiblir dans son soutien, vibrait comme il y a longtemps qu’il ne l’avait fait.

La blessure d’Illarramendi, qui est sorti en boitant ovationné par le public, a posé des problèmes la Real. Il y a même eu une occasion pour que l’Athletic marque le troisième but avant la pause. Dani Garcia a tenté sa chance de loin à la reprise, l’équipe était toujours en course… Même Williams a eu une autre occasion sur une passe de Muniain.

Le Real était contre les cordes et une autre action controversée est apparue sur une tête qu’Isak a envoyé au fond des filets et que le VAR a annulé pour hors-jeu. Les dieux étaient avec nous et il fallait défendre le butin. Ibai a eu une chance, mais sa frappe trop molle a fini dans les mains de Moyà. Plus claire, celle de Yuri qui a mis le gardien adverse dans l’embarras. La Real n’a tiré au but que dans la dernière action, dans laquelle Odegaard a forcé Unai Simon à briller.

FICHE TECHNIQUE
Athletic Club:
Unai Simón; Capa, Yeray, Iñigo Martínez, Yuri Berchiche; Dani García, Unai López; Muniain, Raúl García, Córdoba; et Williams.
Remplacements: Beñat pour Unai López (66’), Ibai pour Córdoba (73’) et Aduriz pour Williams (86’)

Real Sociedad: Moyà; Zaldua, Zubeldia, Diego Llorente, Aihen Muñoz; Illarramendi. Merino; Januzaj, Odegaard, Oyarzabal; et Willian José.

Remplacements: Portu pur Illarramendi (36’), Isak pour Willian José (54’), Sangalli pour Januzaj (77’).

Buts:

1-0 M.10. Williams
2-0 M. 27. Raúl García

Arbitre: Estrada Fernández (catalan). Cartons jaunes à Zaldua (12’), Raúl García (35’), Portu (47’), Córdoba (71’) et Isak (85’)

Stade : San Mamés. 46.697 espectadores. Une minute de silence a été observée en mémoire de Xana Martínez, la fille de Luis Enrique.