Journée 15

Athletic Club2 : 0Granada CF

Raúl García40'(p.)
Yuri B.83'
Assistance37.974
Résumé vidéo
Stade
San Mamés
Localité
Bilbo
Date
1/12/2019
Heure
14:00
Date et heure
1/12/2019 - 14:00

À l’assaut du classement après avoir battu le Granada

L’Athletic se consolide au sommet après avoir engrangé 13 des 15 derniers points avec les buts de Raúl García et Yuri Berchiche.

1 déc. 201916:14

L’Athletic Club est bien lancé dans le classement avec la troisième victoire consécutive, ce qui le consolide dans les positions européennes. Pas moins de 13 des 15 derniers points. La victoire 2-0 sur le Granada CF a été un exercice de solvabilité, avec une performance défensive exceptionnelle et une optimisation des quelques occasions qu’ont permis les nasrides, un bloc granitique. Raúl García, de penalty, et Yuri Berchiche ont marqué les buts qui attestent que le fortin de San Mamés est de retour. La fête en hommage à Carmelo et Williams a très bien fini.

Hormis une peur initiale à cause d’un ballon qui échappait à Simon mais que finalement il a réussi à repousser, l’Athletic n’a pas donné d’option à un rival qui n’inquiétait que par les débordements de Machis. C’était un jour pour profiter des occasions. Entre Córdoba, bien applaudi par les tribunes, et Yuri ils ont monté une bonne attaque que Raúl García envoyé aux mains de Rui Silva. Williams, actif depuis le début, a également exécuté sans fortune un ballon activé par Sancet.

Au bout d’une demi-heure, une erreur de Domingos Duarte, poussant Raúl García dans la surface alors que son gardien de but était sur le ballon, a ouvert la voie. Le navarrais n’a pas réussi le premier penalty, mais si le second, qui a eu lieu parce que le gardien de but portugais était trop avancé sur sa ligne et Cordero Vega, avec bon sens, a ordonné la répétition.

L’équipe de Gaizka Garitano a très bien lu le match. Ils jouaient au ballon avec toute la tranquillité du monde, le faisant bien circuler bien avec Unai Lopez en pointe. Ce dernier a profité de l’occasion pour tuer le match avec une passe croisée vers Yuri Berchiche, qui arrivait de derrière comme un Spoutnik et marqua.