Nouvelle saison

Des actes à l’essence rouge et blanche

Les actes de remise des médailles d’or et des plaques commémoratives aux amateurs membres du…

Des actes à l’essence rouge et blanche
Des actes à l’essence rouge et blanche
11 juil. 201814:05

Les actes de remise des médailles d’or et des plaques commémoratives aux amateurs membres du club depuis 50 et 75 ans respectivement sont le fidèle reflet de l’essence même de l’Athletic. Le palais d’Ibaigane, un bâtiment historique du début du XXe siècle à l’esthétique inspirée par l’architecture traditionnelle basque est le décor idéal où le Club peut reconnaître et remercier ceux qui, année après année, donnent tout son sens à la trajectoire du club caractérisée par sa manière unique d’être dans la compétition.

Sous les spectaculaires verrières peintes par Anselmo Guinea avec des motifs basques, dans l’atrium central du palais, les personnes distinguées prennent place dans les fauteuils disposés pour l’occasion dans le patio intérieur, nombre d’entre elles accompagnées de leurs proches. Après le discours de bienvenue du président nous projetons une vidéo avec des photos d’époque, en noir et blanc et la musique choisie pour accompagner les images pleines de vie et de mémoire est Izarren hautsa, dans la version immortalisée par Mikel Laboa.

Et elle n’a pas été choisie au hasard. puisque les paroles, la mélodie et la voix unique du chanteur semblent un hymne parfait à la légende rouge et blanche. Tous ceux qui se sentent identifiés avec l’Athletic trouveront dans les paroles de Xabier Lete l’inspiration nécessaire pour comprendre une partie de leur identité. « Et nous vivons ainsi, nous concrétisons sans relâche la manière dont nous avons choisi d’être. Nous avançons grâce à notre travail, nous sommes conscients de faire partie de cette chaîne qui nous transcende ». Tandis que les invités assistent à une projection d’images du passé avec comme grands protagonistes certains des participants comme Iribar, Argoitia ou Igartua, les paroles de Izarren hautsa servent de bande son aux regards attentifs, aux sourires émus et aux gestes nostalgiques du public. « Nous sommes aussi quelqu’un et nous essayons de voir la vie depuis notre place dans le monde : en nous éloignant des rêves stupides et en nous frayant un chemin dans les broussailles que nous avons brûlées ».  Les personnes présentes sont différentes les unes des autres mais s’identifient néanmoins avec une même idée du club et, sans même savoir comment, sentent que cette identification va bien au-delà du football ; elle a à voir avec la vie même, avec ceux qui les ont précédés et avec ceux qui leur survivront. « Ceux qui nous suivent naîtront du même tronc que nous, et les jeunes branches poursuivront la même bagarre. Maîtres de nos décisions, nous nous relevons après chaque chute ».

Contenu additionnel
Nouvelles associées
Un modèle compatible avec l’essence du sport
Un modèle compatible avec l’essence du sport
29 juin 201808:48

Un modèle compatible avec l’essence du sport

L’argent est une valeur décisive qui conditionne les effectifs de tous les clubs professionnels de…

Voir plus
Rafa Escudero
Rafa Escudero
28 juin 201812:31

Rafa Escudero

Il sera au fil du temps de plus en plus difficile de raconter et encore…

Voir plus
Planification des contrats
Planification des contrats
28 juin 201810:09

Planification des contrats

Dans une étude publiée pendant la saison 2017/2018 par le CIES Football Observatory concernant la…

Voir plus
Tout ce qui brille n’est pas d’or
Tout ce qui brille n’est pas d’or
28 juin 201809:58

Tout ce qui brille n’est pas d’or

L’argent est une valeur décisive qui conditionne les effectifs de tous les clubs professionnels de…

Voir plus
Foi dans le vivier rouge et blanc
Foi dans le vivier rouge et blanc
28 juin 201809:54

Foi dans le vivier rouge et blanc

L’année de l’inauguration du site de Lezama, le 4 décembre 1971, le pourcentage de joueurs…

Voir plus
Le lion du Musée
Le lion du Musée
28 juin 201809:52

Le lion du Musée

Aux côtés de la collection permanente de l’Athletic Club Museoa vous pourrez admirer un lion…

Voir plus
Deux équipes hongroises en début de voyage
Deux équipes hongroises en début de voyage
28 juin 201809:51

Deux équipes hongroises en début de voyage

Dans ses deux premières participations européennes, saisons 1956/57 et 64/65, l’Athletic Club joua contre deux…

Voir plus
Difficulté et mérite de jouer régulièrement en Europe
Difficulté et mérite de jouer régulièrement en Europe
28 juin 201809:46

Difficulté et mérite de jouer régulièrement en Europe

Depuis que l’UEFA Europa League s’appelle ainsi et depuis 2009, année de formation de son…

Voir plus
Du besoin naît la vertu
Du besoin naît la vertu
28 juin 201809:42

Du besoin naît la vertu

Si en outre le club joue en première division de l’un des cinq grands championnats…

Voir plus
Vertus et conséquences d’être un club de « cantera », centre de formation
Vertus et conséquences d’être un club de « cantera », centre de formation
28 juin 201809:34

Vertus et conséquences d’être un club de « cantera », centre de formation

Au début août 2017, il y a un an environ, le quotidien britannique The Independent…

Voir plus