Club

Décès de Koldo Aguirre, génie et personnage

La légende de l’Athletic, footballeur, entraîneur et ambassadeur auprès des peñas, laisse un énorme héritage dans l’histoire du Club.

Décès de Koldo Aguirre, génie et personnage
Décès de Koldo Aguirre, génie et personnage
3 juil. 201922:33

Koldo Aguirre Bidaurrazaga, une des grandes légendes de l’histoire de l’Athletic Club, est décédé aujourd’hui à Bilbao, il avait 80 ans. Le génie de Sondika a tout été pour notre entité : un magnifique footballeur (deux fois champion de Coupe), un entraîneur qui amena le Club au plus haut dans la saison 1976-77 an devenant vice-champions de l’UEFA (contre la Juventus) et de la Coupe du Roi (Real Betis) et, quand on le lui demanda, a su se convertir en un ambassadeur institutionnel de luxe, visitant avec son inséparable Jose Mari Argoitia toutes les peñas de la péninsule. Faisant Athletic ici et là. Inoubliable. Il nous laisse un énorme héritage.

Nous parlons d’un des plus talentueux milieu de terrain qui ait porté le maillot rouge et blanc. Sa personnalité lui permis de jouer comme un vétéran mais avec seulement 18 ans, la finale de la Coupe de 1958 contre le Real Madrid de Di Stéfano. Ce fameux 0-2 des Onze Villageois, parmi lesquels entra Aguirre avec seulement 18 ans et huit matchs comme lion, fut son grand baptême comme footballeur. Le 2 mai dernier, en chaise roulante et puisant dans ses dernières forces, il reçut à Ibaigane, un brassard en hommage aux héros de dite finale. Restent en vie Etura, Mauri, Uribe et Carmelo auquel il marqua quatre buts dans la deuxième mi-temps d’un match contre l’Espanyol que l’Athletic perdait 3-0. Andoni Cedrún ne voulut pas faire une bise à son oncle Koldo pour ce qu’il avait fait à son père.

Il fut le protagoniste d’une scène inoubliable lors de la visite de l’Athletic à Anfield pour la Coupe de l’UEFA de 1966-67. Etant capitaine des lions, ils se qualifièrent grâce au tirage au sort qui départagea les deux équipes. Koldo Aguirre avec le sens de la répartie qui l’accompagna toute sa vie, assura qu’il ne put choisir entre pile ou face. Haussant les épaules et presque en murmurant, il indiqua à ses compagnons qu’ils avaient gagné.

Après 296 matchs et 64 buts, il partit au Sabadell où il joua à peine trois matchs et il raccrocha les crampons. Il le fit surtout pour échapper à la souffrance familiale causée para la leucémie de son petit frère Iñaki, recruté par le Real Madrid. Il confessa plus tard : “J’étais fatigué de mentir à ma mère, j’étais le seul à le savoir”. Il mit ainsi fin à une carrière commencée petit au Sondika et poursuivie au Getxo junior.

Il avait une telle vision du football qu’il était convaincu de pouvoir triompher sur les bancs de touche. Il est passé par Erandio, Villosa et Alavés avant de terminer à Lezama. Il fit du Bilbao Athletic le quatrième de la saison 1975-76 et avec Jose Antonio Eguidazu comme Président, il relança l’équipe première. Ce fut le moment crucial de l’Opération Retour avec des joueurs clés comme Churruca, Irureta et Lasa qui revinrent du Sporting, de l’Atlético et du Granada.

Cet Athletic là jouait au football comme les anges et grâce à ses prestations à San Mamés, il élimina Ujpest Dozsa (5-0), Basel (3-1), AC Milan de Rivera (4-1), FC Barcelona de Cruyff (2-1 et 2-2 au Camp Nou) et le Racing White Molenbeek qui lui fit suer la grosse goutte pour défendre le match nul (1-1) de l’aller en Belgique.

La finale contre la Juventus se joua en deux matchs, avec le match retour à San Mamés. Après avoir perdu 1-0 à Turin sur un but de Tardelli marqué de l’épaule, Bettega (7’) donna l’avantage aux italiens. La remontée paraissait impossible quand arrivèrent les buts de Irureta (12’), Carlos (78’) et un troisième annulé par Linemayer. Zoff ne s’était jamais vu autant pressionné. Le but marqué à l’extérieur et un arbitrage strict ont empêché l’Athletic, alors commandé para Iribar, de gagner un titre européen qui aurait été mérité.

Pire encore fut la finale de Coupe perdue aux penalties contre le Betis de son ex-entraîneur et ami, Rafa Iriondo. L’Athletic avait fini la Liga en troisième position. Si l’Athletic avait gagné ces deux titres, cela aurait été la meilleure saison depuis sa création. De fait, pour ce qui est du jeu, peu de saisons ont laissé un tel souvenir. Koldo est resté deux années de plus comme entraîneur et obtint une troisième et une neuvième place. Il fut ensuite à l’Hercules et au Valencia, où l’une de ses victoires contre le Real Madrid grâce un but de Tendillo donna le premier titre de Liga à l’Athletic de Javier Clemente. Avant de revenir à Lezama, il passa par Mallorca, Logroñes et Lleida. Il n’hésita pas à entraîner les minimes puis revenir au Bilbao Athletic 18 ans plus tard. Barakaldo fut son dernier poste avant de revenir comme ambassadeur inoubliable.

Il déclara il y a trois ans, lors d’une interview que nous reproduisons en vidéo : “Nous continuerons toujours comme ça, nous sommes différents et pour cela je suis très heureux d’avoir participé à tant de choses au sein de ce Club”. Un génie jusque dans la sépulture. Goian bego Koldo !

+
Contenu additionnel
GaleriesVidéosAudiosPièces jointesFichesLiens
Nouvelles associées
“Nous devons franchir une nouvelle étape à l’extérieur”
“Nous devons franchir une nouvelle étape à l’extérieur”
13 nov. 201913:24

“Nous devons franchir une nouvelle étape à l’extérieur”

Équipe 1ère

Yuri Berchiche est persuadé que “les bonnes sensations” des derniers matchs se convertissent en première victoire à l’extérieur de la saison lors du match que l’Athletic jouera à El Sadar.

Voir plus
L’Athletic fait un pas vers la mobilité durable
L’Athletic fait un pas vers la mobilité durable
13 nov. 201912:41

L’Athletic fait un pas vers la mobilité durable

Club

L’accord avec BMW-Lurauto, qui comprend des offres pour les sociétaires, permettra à tout le personnel non sportif de se déplacer en véhicules 100% électriques.

Voir plus
Lettres et Football arrive à son équateur
Lettres et Football arrive à son équateur
13 nov. 201911:21

Lettres et Football arrive à son équateur

Fondation

Lettres et Football donne protagonisme au basque avec les auteurs Aritz Gorrotxategi, Martin Etxebarria et Jon Kortazar.

Voir plus
La lecture réunit les lions de la gabare
La lecture réunit les lions de la gabare
12 nov. 201918:38

La lecture réunit les lions de la gabare

Fondation

Onze joueurs de l’équipe champion de 83 et 84 ont participé cet après-midi au Club de la Lecture de la Fondation, autour du roman “La Ciudad de la lluvia” (La ville de la pluie).

Voir plus
La Coupe 2019-20 démarre
La Coupe 2019-20 démarre
12 nov. 201916:00

La Coupe 2019-20 démarre

Équipe 1ère

L’Athletic Club connaîtra ce dimanche son rival dans la compétition du KO, qui dispute demain sa ronde préliminaire.

Voir plus
📽️ Une autre manière de vivre le match Athletic – Levante
📽️ Une autre manière de vivre le match Athletic – Levante
12 nov. 201914:57

📽️ Une autre manière de vivre le match Athletic – Levante

Équipe 1ère

Pour cette occasion nous observerons le travail des médias lors d’un match de l’Athletic Club.

Voir plus
Cage de buts verrouillée
Cage de buts verrouillée
11 nov. 201917:29

Cage de buts verrouillée

Équipe 1ère

L’Athletic Club annote le meilleur registre de son histoire quant aux buts encaissés, avec seulement 8 en 13 matchs.

Voir plus
Plan de travail jusqu’au 17 novembre
Plan de travail jusqu’au 17 novembre
10 nov. 201917:54

Plan de travail jusqu’au 17 novembre

Équipe 1ère

Durant cette semaine de pause de la Liga, l’Athletic Club réalisera trois sessions d’entraînement et disputera à huis clos un match amical contre Eibar.

Voir plus
“Aujourd’hui nous avons vu toutes les possibilités offensives de cet Athletic”
“Aujourd’hui nous avons vu toutes les possibilités offensives de cet Athletic”
10 nov. 201917:02

“Aujourd’hui nous avons vu toutes les possibilités offensives de cet Athletic”

Équipe 1ère

Gaizka Garitano souligne le rôle en attaque de tous ses footballeurs pour culminer la remontée face au Levante à San Mamés.

Voir plus
Rincée de l’Athletic avec remontée
Rincée de l’Athletic avec remontée
10 nov. 201916:22

Rincée de l’Athletic avec remontée

Équipe 1ère

Un superbe but de Capa à la 87ème assomme le Levante dans un grand match des rouges et blancs.

Voir plus